Tanulmányok

Közlemények

Megemlékezések

Könyvismertetések

Rezümék
Szerkesztőség
Angol rezümék
Szerkesztőség
Német rezümék
Szerkesztőség
Francia rezümék

2007. ÉVFOLYAM - 1-2. SZÁM

Szerkesztőség: Francia rezümék



Donáth Péter – Preska Gáborné: La délivrance des diplômes et la formation des futurs instituteurs dans les Écoles Normales de la Monarchie Austro-Hongroise – Les auteurs analysent dans leur étude, à quel point le système institutionnel des Écoles Normales a rempli la tâche que l’on lui a distribuée, et combien il a satisfait les besoins des écoles élémentaires, qui, grâce à la loi de 1868 sur les écoles populaires, ont connu un essor spectaculaire. Les auteurs utilisent des documents provenant de l’époque. L’article présente les caractéristiques de la composition religieuse et ethnique des étudiants en pédagogie en employant des diagrammes, des listes de données, des figures statistiques et en examinant particulièrement le nombre des diplômes ainsi que leurs spécificités. Les auteurs nous fournissent des renseignements sur l’influence des langues de l’enseignement, sur la formation des instituteurs et sur la réalisation des objectifs de la politique scolaire de la période du dualisme. L’étude résumant les recherches portant sur une période d’un demi-siècle incite les spécialistes du sujet à poursuivre un débat sur la question et dévoiler d’autres aspects de la matière, en vue de rendre l’étude statistique de la formation des instituteurs digne d’une subvention publique.

Gróz Andrea: La question de la discipline des apprenants dans les manuels pédagogiques de l’époque de la Monarchie Austro-Hongroise – La problématique de la discipline – grâce à de nombreuses études antérieures – est l’un des principaux domaines de l’histoire pédagogique. L’auteur analyse quatre ouvrages de science pédagogique du XIXe siècle en concentrant son étude sur l’aspect du processus éducatif, point de vue différent des méthodes antérieures. Elle a mené son analyse selon les méthodes didactiques et méthodologiques. (Œuvres analysées: Környei János, 1875: A tanító az iskolában; Molnár László, 1881: A tanítás tankönyve; Joseph Goerth,1888: A tanítás művészete; Kőrösi Henrik, 1900: Pedagógiai kalauz. A népnevelés számára.) Dans la dernière partie de son étude l’auteur regroupe dans un tableau les méthodes et les conceptions de discipline acceptables et refusées d’après les quatre ouvrages.

Miklós Zoltán: Enseignement et apprentissage à l’Académie Ludovika – La formation et éducation des officiers de l’armée à l’Académie Ludovika (1872-1944) présentaient une série d’aspects positifs malgré la crise sociale et morale : elle a transmis aux étudiants la culture de l’esprit, du corps et du comportement, elle a ajusté son enseignement aux attentes et aux valeurs traditionnelles de la coexistence humaine, elle prêchait l’amour de la patrie, et elle a créé la formation moderne des officiers.  L’auteur présente le fonctionnement de l’institut et son rôle historique dans la pré-formation de l’élite militaire à travers un examen des conditions de l’enseignement et de l’apprentissage (plans d’enseignement, le contenu de l’enseignement, les projets de cours, méthodes, les accessoires de l’enseignement). Selon les constats de l’auteur, on a employé à l’institut une méthode pédagogique si moderne qu’elle a été retenue plus tard, sous une autre forme et dans d’autres conditions historiques dans des institutions de formation civiles et demi-civiles.

Géczi János: La culture de l’école : éducation et science. L’histoire de la revue Iskolakultúra (Culture scolaire) (première partie) – Les mouvements sociaux euphoriques – dans certains aspects et dans certains domaines – du changement du régime en 1989-1990 ont également touché la pédagogie. L’une des réalisations d’une pédagogie théorique et pratique, apte à répondre aux nouvelles attentes et exigences, était la transformation de la presse spécialisée, ou dans le cas où les revues ont continué à paraître (avec peut-être une légère modification dans le nom), le changement de la composition des auteurs. János Géczi, rédacteur en chef de la revue Iskolakultúra (Culture scolaire) depuis sa fondation en 1991, présente l’histoire de cette revue de science pédagogique, ainsi que son influence sur la science pédagogique et ses conceptions pédagogiques.

Surányi István: La politique socialiste de la pédagogie dans l’enseignement élémentaire à Székesfehérvár (1948-1990). II. L’ère Kádárienne (1956-1990) – L’auteur présente les événements historiques – y compris les faits concernant les écoles primaires – de la période entre 1956 et 1990 qui ont eu lieu à Székesfehérvár, pour montrer comment la politique de l’éducation nationale a influencé le travail dans les écoles locales et leur réseau relationnel à travers les conditions matérielles et personnelles. L’auteur explique le fonctionnement de l’administration et de l’inspection de l’éducation, les exigences qui ont déterminé le travail des institutions dans les conditions instables de l’époque. Cette dernière partie préfigure déjà les changements qui caractériseront la scolarisation locale à la fin du siècle et au XXIe. L’étude est pourvue d’un appareil critique remarquable. 

Pallos Zsuzsanna: L’histoire de la pédagogie suédoise à l’époque viking et au Moyen Age  (deuxième partie) – La deuxième partie de l’étude nous conduit de l’époque des vikings à l’ère chrétienne. L’auteur présente les aspects pédagogiques de la période, surtout en rapport avec la scolarisation. Elle esquisse la structure institutionnelle de l’Eglise en en constituant une analyse détaillée et en évaluant son rôle dans l’éducation. Elle présente les chapelains, en tant que gérants d’écoles, les écoles des dômes, les écoles monastiques, ainsi que la pratique éducative des écoles urbaines avec les professeurs et d’autres personnages importants liés à l’enseignement. Dans la dernière partie, l’auteur écrit des études à l’étranger, de la première université du pays et de l’éducation nobiliaire.

Báthory Zoltán: La pédagogie sociale d’Árpád Kiss –Árpád Kiss (1907-1979) a été un représentant de la pédagogie progressive de la Hongrie. A l’occasion du centenaire de sa naissance on a créé un comité commémoratif, et les représentants de la science pédagogique ainsi que les pédagogues pratiquants se souviennent de lui à notre colloque et dans des recueils d’études. L’auteur est intervenu à la séance du comité commémoratif et a parlé des thèses les plus importants, de la pensée et de la pratique de la pédagogie sociale d’Árpád Kiss, dont plusieurs éléments appartiennent à l’héritage spirituel, scientifique et pratique de la pédagogie moderne.

Kiss Endre: “…l’homme libre s’occupant des problèmes de l’esprit…”. (Essai de définir le portrait spirituel d’Árpád Kiss) – Mettre l’œuvre scientifique d’Árpád Kiss, ainsi que ses reconstructions d’histoire des idées et de l’intellect, dans un contexte historique, semble naturel pour l’auteur, d’autant plus que sa personnalité et le caractère limpide de sa réflexion sont présent depuis des décennies dans la vie scientifique et publique du pays. L’auteur évalue l’œuvre de son père d’une approche philosophique.

Berta Annamária: Les années de jeunesse de Kunó Klebelsberg à Székesfehérvár - Kunó Klebelsberg fut un politicien éminent de la politique culturelle du XXe siècle, ministre de l’éducation et de la religion entre 1922 et 1931, qui avait une relation spéciale avec la ville royale de Székesfehérvár. Après la mort précoce de son père, qui était capitaine des hussards, sa mère est retournée chez ses parents à Székesfehérvár. Les premières impulsions qui ont déterminé le caractère de Klebersberg sont ainsi liées aux grands-parents, à la famille Farkas de Felsőőr et au lycée cistercien. Cet environnement l’a aidé à se procurer une culture large et des connaissances approfondies, et lui a donné des exemples pour sa future carrière politique et scientifique. 

Baksa Judit: La vision pédagogique de Dezső Szabó – Dezső Szabó (1879-1945) écrivain populaire de son époque a enseigné pendant quelques années dans différents lycées. Le résultat de ces années était qu’il a conçu des principes éducatifs formulés dans plusieurs de ses œuvres. C’étaient des principes qu’il a mis en pratique ou qu’il proposait pour une réalisation plus large. L’auteur analyse et évalue les objectifs éducatifs et les idées sur l’enseignement de la langue maternelle et des langues étrangères décrites dans les textes de l’écrivain pédagogue.

Gróz Andrea: La question de l’éducation des femmes dans les manuels pédagogiques de László Molnár au XIXe siècle – László Molnár (1833-1902) était un auteur mémorable d’ouvrages spécialisés, qui a fourni une multitude de manuels de pédagogie aux étudiants de Ecoles Normales à la période de la Monarchie Austro-Hongroise. L’auteur analyse et évalue les problèmes socioculturels et historiques en rapport avec l’éducation des femmes, en partant de l’œuvre intitulée A tanítás tankönyve (Le manuel de l’enseignement). Molnár, dans son manuel, développe entre autres le principe de la nécessité d’avoir des instituteurs féminins dans l’éducation des petits enfants et qu’elles sont par conséquent des personnages important de l’enseignement national.

Bara Zsuzsanna: La prosopographie « inconnue » -  L’auteur expose les éléments conceptuels et la genèse de la notion de la prosopographie, en partant de la définition de Lawrence Stone, qui date de 1971 et qui dit que « la prosopographie est l’examen d’un groupe de personnages historique ayant une base commune et l’étude collective de leur vie d’après leurs caractéristiques communes. » L’auteur définit les domaines des sciences sociales aptes au développement de la prosopographie, et formule les caractéristiques de la relation entre la biographie et la prosopographie. L’article est clos d’une riche bibliographie.

Habók Anita: La conception romantique de l’enfant chez Friedrich Fröbel – Les recherches les plus récents complètent nos connaissances sur les idées et les pratiques pédagogiques de Fröbel. Il s’agit notamment d’examiner non seulement son œuvre concernant l’éducation à l’école maternelle, mais également sa conception de l’évolution enfantine, car elle modifie profondément sa réception dans l’histoire de la pédagogie. Sur la base de cette étude nous pourrons concevoir la conception romantique de l’enfant chez Fröbel découlant de la métaphysique romantique de l’éducation. L’auteur déclare enfin que l’anthropologie de l’enfant conçue par Fröbel dans un paradigme romantique avait une grande influence sur la théorie et la pratique pédagogique.

Vincze Zoltán: La naissance de l’école archéologique de Cluj Napoca (Kolozsvár) – Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, en Hongrie et en Transylvanie, se sont multipliées rapidement les différentes associations en vue de la fondation des musées, pour sauvegarder, recueillir, publier et examiner scientifiquement les valeurs de leur région. Béla Posta (1862-1919), un architecte, fondateur d’école, était le chef du département d’archéologie à Cluj Napoca (Kolozsvár). L’auteur présente son travail et celui de ses disciples et l’histoire sommaire de la formation d’archéologues de la ville.

Horánszky Nándor: Une manifestation littéraire de la vocation des professeurs au début du XXe siècle – L’auteur a découvert dans son héritage familial, deux lettres d’Ernő Bászel (Bánkúty) (1883-1941), professeur de lycée, écrites en 1908 à Lajos Horánszky (1871-1944) écrivain, au sujet de l’édition allemande de la correspondance de János Batsányi et son épouse Gabriella Baumberg. Ces deux lettres sont l’exemple de la dévotion des professeurs de l’enseignement secondaire pour le travail créatif dans leur domaine.

Killyéni András: Entraînements et exercices physiques à Cluj Napoca (Kolozsvár) entre 1868 et 1918 – Avant la première guerre mondiale, la vie sportive était dans son âge d’or à Cluj Napoca (Kolozsvár). Cela est dû grandement aux professeurs des différentes branches sportives. L’auteur présente les origines de l’histoire du sport de la ville à partir du XVIIe siècle, puis il analyse et évalue l’activité sportive sous l’angle des réformes de l’éducation de la deuxième moitié du XIXe siècle en particulier le rôle de Lajos Molnár et de Lajos Felméri. 

Commémoration. László Felkai 1920-2007. (par Elemér Kelemen) – En partageant avec le lecteur la mémoire de leur relation personnelle et officielle, l’auteur de ce nécrologue, l’ancien disciple et collègue se souvient de ce personnage éminent de l’enseignement et de l’étude de l’histoire pédagogique hongroise, auteur d’une multitude de livres et articles sur l’histoire pédagogique du XIXe siècle. Ce nécrologue est également une sorte d’adieu des anciens collègues de ce grand chercheur de renommé international.

Szabolcs Éva réd.: Politique et pédagogie dans la Hongrie de la deuxième moitié du XXe siècle

Les conférences du troisième colloque commémoratif dédié à Árpád Kiss

Les conférences du quatrième colloque commémoratif dédié à Árpád Kiss

Nádházi Lajos: L’histoire des institutions des pionniers en Hongrie

Le manuel de Mátyás Bél (1684-1749) dans le contexte scientifique de l’époque

Les collections d’histoire pédagogique de la Bibliothèque Nationale de Pédagogie

P. Miklós Tamás réd.: L’Histoire du Centre de jeunesse de Zánka (1975-2005)





Készítette